Table basse industrielle pour le salon

Symbole de rassemblement, d’échanges et de plaisir, la table fédère autour d’un apéritif, d’un bon repas, de confidences entre amis… Une fois le premier pas posé dans la pièce à vivre, la table de style industriel donne le ton par sa présence massive, accueillante, rassurante, bien ancrée au sol. Plus encore, le duo de charme bois et métal qui en fait la signature, presque magnétique, opère immédiatement et donne envie de s’approcher, de s’appuyer, de l’effleurer du plat de la main et de se laisser conter les coulisses d’un mariage si singulier entre le bois et le métal.

Duo de choc pour table de charme, la vivante contribution du bois

Quoi de plus noble que le bois pour du mobilier et tout particulièrement pour une table ? Différentes essences de bois, connues pour leur durabilité et leur robustesse, sont utilisées dans la fabrication de tables de style industriel. Certains arbres comme l’acacia et le manguier ont la particularité de pousser très vite et leur bois constitue de ce fait une ressource de qualité bien moins chère que le teck. Suivant le traitement ou la finition utilisés pour le mettre en valeur, le bois peut prendre différentes nuances subtiles allant du caramel blond à des couleurs beaucoup plus marquées comme celle du bois de palissandre. Ainsi, nous pouvons retrouver des finitions sablées ou blanchies, brossées ou lasurées qui feront ressortir le caractère du bois. Dans un esprit écoresponsable, on peut recourir au teck massif recyclé. Porteur d’une histoire, il affiche souvent une surface accidentée, ce qui lui confère beaucoup de cachet et en fait une pièce unique. Certains bois plus résistants aux intempéries et à l’humidité ou ayant profité d’un traitement spécial, peuvent être utilisés en extérieur. Pour parfaire l’effet “indus” le plateau en bois ne serait cependant rien sans son comparse de métal.

Compagnon de caractère du bois, le métal sous toutes ses formes

Parfois gracile, souvent imposant, le piétement vient parfaire le duo bois/métal et l’inscrire dans son appellation “industrielle”. En règle générale de couleur sombre, noir ou gris, froid au toucher, le métal vient non seulement donner la stature et la stabilité au plateau, mais également lui offrir son étonnant contraste. Parfaitement assorti à la forme et au style du plateau, le piétement peut prendre toutes les expressions et toutes les finitions : pied en métal rehaussable à l’aide d’une manivelle, piétements en fonte, en forme de croix, pieds en métal blanc vieilli, métal de base noir, usé, avec finition essuyée pour des reflets plus clairs, pieds à l’architecture Eiffel, pieds en acier, pieds mikado… Chaque design donne un caractère unique à la table et s’adapte aux différentes utilisations et décorations.

Rectangulaire, carrée, ronde, ovale… la table industrielle s’adapte à tous les espaces

Reprenant les codes des ateliers de la fin des années 50, le style du mobilier industriel s’invite dans nos intérieurs contemporains. Revisitée pour offrir un large choix adaptable à tous les intérieurs et à toutes les décos, la table industrielle se veut une bonne ambassadrice du phénomène. Souvent pièce maîtresse et centrale d’une pièce, ce type de table ne doit pas dénoter avec le reste du mobilier. Certains codes doivent être respectés pour une intégration naturelle. Sans toutefois bouleverser tout un aménagement, il conviendra tout de même de disposer par petites touches, des rappels évoquant le design industriel. De grosses suspensions gris anthracite seront les bienvenues, des chaises de style bistrot au métal vieilli, même si elles sont dépareillées, un joli tapis dans des tonalités rappelant celles de la table ou au contraire dans des couleurs plus chaudes, un joli petit buffet aux portes métalliques…

Enfin, la table industrielle se décline à l’envie ! Table à manger, table basse, petite table pliante pour la cuisine ou le jardin, “mange-debout” avec ou sans tabourets de bar pour un espace plus restreint et une utilisation adaptée au “snacking”. La table industrielle est sur tous les fronts dans la maison. Elle revêt diverses formes pour des utilisations différentes : massive et rectangulaire pour occuper l’espace d’un grand salon, carrée pour ajouter une touche de convivialité à l’autre bout d’une pièce, ronde ou ovale pour un recoin de la maison plus intimiste. Munie de rallonges et d’un système coulissant, elle pourra accueillir encore plus de convives. Les idées ne manquent pas pour la sublimer et la mettre en valeur. Son côté sobre et ses tonalités neutres se marieront parfaitement avec un mobilier vintage mélangeant du noir, du gris, du taupe ou du grège. Pour le plus grand plaisir des amateurs de décoration tendance, la table industrielle n’a pas fini d’accueillir de grandes tablées festives et de propager sa légende et son côté nostalgique.